8 Leçons que j’ai apprises de mon père

Baba* était un homme très sage. J’ai eu la chance d’apprendre ces leçons de vie de lui et je voudrais les partager avec toi.

1. Les femmes sont beaucoup plus fortes qu’elles ne le pensent, mais elles ne le savent pas

Les mères portent leur enfant durant 9 mois. Une femme est toujours la sœur, la fille ou la mère de quelqu’un, c’est pourquoi elle doit toujours être respectée, disait-il. Baba était convaincu qu’une mère était la personne la plus précieuse dans la vie d’un enfant. Bien que je pensais qu’un père était tout aussi important, je crois que ce qu’il voulait que je comprenne, c’est que le lien entre une mère et son enfant est spécial et ne ressemble à aucun autre lien qu’on puisse avoir avec quelqu’un d’autre dans sa vie.

Dans de nombreuses sociétés africaines, ce sont les femmes qui élèvent le plus leurs enfants, les nourrissent, leur achètent des vêtements et des fournitures scolaires. De plus, elles occupent une place centrale dans le foyer et travaillent en même temps, que ce soit dans les champs, sur un marché ou dans une boutique. Elles prennent sur elles, sans se plaindre. Donc oui, les femmes sont fortes, elles font des choses extraordinaires sans même s’en rendre compte. Aussi, parce que nous ne leur en sommes pas assez reconnaissants, disait Baba.

2. Essaye, échoue et relève-toi

La vie mettra des obstacles sur ton chemin non pas parce qu’elle veut que tu échoues, mais parce qu’elle veut te montrer à quel point tu es capable. En effet, il n’y a pas de mal à tenter de nouvelles choses. Un échec n’en est un que lorsque tu t’arrêtes et abandonnes au premier défi que tu rencontres. Tu devrais toujours te remettre sur pied, m’a-t-il dit. C’est ainsi que la vie t’enseigne les leçons que tu as besoin d’apprendre afin d’atteindre ton but.

3. Sois bienveillant envers autrui, sois le encore plus envers toi-même

La bienveillance est gratuite. Ne change pas qui tu es simplement parce que tu as rencontré des gens mal-intentionnés ou malheureux. Sois bon envers tout le monde, tu obtiendras plus avec cet état d’esprit que tu ne peux l’imaginer. Aussi, traite-toi comme tu voudrais que les gens te traitent, avec respect et douceur.

4. Tu ne seras jamais parfait, mais tu peux être la meilleure version de toi-même

Tu n’es qu’un être humain. Mais tu as un but à accomplir sur cette Terre. Il peut différer pour chacun d’entre nous, à un certain niveau. L’idée générale derrière cela est de devenir la meilleure personne que tu puisses être. Dans toutes les dimensions de ta vie – spirituelle, financière, sociale, professionnelle etc. Mais n’essaye pas d’être parfait, laisse-toi le droit à l’erreur, car cela fait partie de ton processus d’apprentissage.

5. Tu es ton principal atout

Investis en toi. Ton cerveau et ton corps sont tes points forts, alors tu devrais toujours en prendre soin. Sans la santé, on ne peut rien faire. C’est pourquoi tu dois rester actif et manger sainement. Continue aussi à faire travailler ton cerveau, et pas seulement à l’école. Comme tout “muscle”, il peut apprendre et s’améliorer si tu lui donnes les bons outils.

6. La famille, c’est essentiel

On ne choisit pas sa famille certes. Mais quand tu en as une qui t’aime et te soutient quoi qu’il arrive, ne la prends pas pour acquise et ne la sous-estime pas. Si pour une raison ou une autre ta situation familiale est compliquée en ce moment, construis ta propre famille. Il y a des amis qui sont presque comme des membres de la famille. Entoure-toi de personnes qui veulent le meilleur pour toi.

7. Les choses simples de la vie sont les plus importantes

Profiter d’une promenade dans la nature, d’un repas fait maison, rire avec ses proches. Ce sont les cadeaux simples que la vie nous offre. Tu ne trouves peut-être pas cela impressionnant sur le moment, pourtant ce sont les choses et les souvenirs les plus précieux que tu pourrais avoir.

8. La mort n’est pas la fin de tout

Que tu sois spirituel ou non, souviens-toi que la mort fait partie de la vie. Nous ne pouvons pas l’éviter, même si nous aimerions être éternels. De plus, tes proches vivent toujours dans ton cœur. Tu peux honorer leur mémoire en vivant pleinement ta vie, en sachant qu’ils veillent sur toi et reposent en paix.

*Papa en pulaar, un dialecte d’Afrique de l’Ouest

0 thoughts on “8 Leçons que j’ai apprises de mon père

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *