Posts en Français

5 Conseils pour gérer son hypersensibilité

La définition de l’hypersensibilité que l’on peut retrouver sur internet est assez vague : sensibilité extrême, exagérée. En médecine, on parle d’hypersensibilité pour caractériser une sensibilité excessive à un facteur ou à un agent extérieur qui peut se traduire, entre autres, par une allérgie.

Ainsi, une personne hypersensible est quelqu’un qui a des réactions émotionnelles mais aussi physiques, disproportionnées par rapport a la situation vécue. Soit…mais cela ne nous avance pas beaucoup. De plus, cela signifie que ces réactions sont douloureuses pour la personne en question et ne dépendent pas directement de sa volonté. Elles sont donc difficilement explicables ou contrôlables.

Tu as tendance à ressentir les choses de façon intense. Tu es facilement affecté par ton environnement immédiat. Ce que les autres pensent de toi est important au point que tu essayes souvent de satisfaire tout le monde. Peut-être es-tu hypersensible ? Si tu penses que c’est le cas, voici 5 conseils pour t’aider à gérer ton hypersensibilité.

1. Mets des mots sur ce que tu ressens

Photo by Plush Design Studio on Pexels.com

Cette étape est sûrement la plus importante et la plus difficile. Arriver à mettre des mots sur ce que tu ressens est délicat car tu n’as pas forcément envie d’être étiqueté comme hypersensible. Ce trait de caractère sonne plus comme une faiblesse qu’un atout. Pourtant ton avis là-dessus pourrait bien évoluer si tu t’autorisais à nommer et décrire tes émotions. Je te propose donc de prendre une feuille et un stylo lorsque tu es frustré par quelque chose ou quelqu’un et d’écrire à chaud ce qui te passe par la tête. Cela peut-être à propos des sensations que la situation a provoqué dans ton corps et ta tête, de la façon dont tu aurais voulu réagir, de ce qui t’a peiné en particulier etc. Tu n’as pas besoin de faire des phrases. Il peut s’agir simplement de mots ou d’expressions. De plus, cela te permettra de prendre du recul en même temps que tu écris et ainsi de commencer à détramatiser le tout et chercher une solution.

2. Méditer et se recentrer sur soi

Photo by Pixabay on Pexels.com

Tu retrouveras dans l’un de mes derniers posts, 5 étapes pour commencer à méditer. Les bienfaits de la méditation sont multiples. Bien qu’il soit conseillé d’en faire une habitude, tu peux déjà t’en servir dans les moments où tes pensées et tes émotions ont tendance à prendre le dessus. Ainsi, prendre quelques minutes pour se recentrer sur soi et détendre son esprit est efficace quand on est hypersensible. Tu prendras conscience de ce qui te fait souffrir et au fur et à mesure, tu apprendras comment minimiser les effets et/ou les situations qui provoquent cet état.

3. Décompresser et lâcher prise

Il est en effet plus facile d’accumuler les frustrations lorsque l’on ne prend pas suffisamment le temps de décompresser. Ainsi, tu devrais régulièrement pratiquer une activité qui te permet de lâcher prise et de te faire plaisir en même temps. Choisis en priorité une activité qui te demande de faire appel à des parties peu exploitées de ton cerveau et qui débloquent ta créativité, ton goût de l’effort et du challenge, entre autres. Inconsciemment, cela te permettra de relativiser et de te focaliser sur le positif.

4. Parle-en

S’il s’agit d’un problème plus profond ou d’une frustration de longue date que tu ressasses et as du mal à t’en défaire, c’est peut-être le moment d’en parler. Tes proches pour commencer peuvent te donner des recommandations et idées pour gérer ce problème. Aussi, de parfaits inconnus vivent aussi sans doute la même chose que toi. Internet offre la possibilité de communiquer et de praticiper à différentes communautés qui partagent tes centres d’intéret. Alors, n’hésite pas à faire également tes proches recherches sur le sujet car tu n’es pas seul, bien au contraire.

5. L’acceptation

Tu ne peux pas changer qui tu es. Apprendre à s’accepter et vivre avec tes qualités et tes défauts est donc indispensable. L’hypersensibilité n’est pas si terrible qu’elle en a l’air. En effet, elle prouve que tu es une personne empathique et passionnée. Tu es certainement déjà apprécié par ton entourage pour ces traits de caractère. Ce sont des qualités rares de nos jours. C’est donc une raison de plus pour ne pas en avoir honte et en faire une force.

Tu souhaites soutenir ce blog ?

Tu peux le faire avec une simple donation d'1€ !

€1.00

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.